Nos principes

Pour nous, la rédaction de ce journal est une mission, un devoir de mémoire. Se souvenir de ceux qui ont souffert de la barbarie ... Transmettre leurs récits poignants accompagnés de faits historiques pour qu'ils ne tombent pas dans l'oubli ... Afin de réussir au mieux cette tâche, un travail droit, juste et complet doit être effectué. Ainsi, pour y parvenir, nous nous appuyons sur cinq principes précis, véritables engagements, bases mêmes de notre mensuel :

 

  • Objectivité : notre but est de retranscrire les faits historiques le plus exactement possible, tels qu'il se sont réellement passés. Nous ne faisons en aucun cas intervenir nos opinions politiques et religieuses, car ce journal est avant tout sans étiquette et laïque. Par exemple, nous condamnons vivement la réaction du député Guaino suite à la commémoration de la rafle du Veld'hiv de 2012, sans tenir toutefois compte de son courant politique. S'il avait été communiste ou ultra-nationaliste, notre réaction aurait été la même !

 

  • Authenticité : nos articles sont souvent pourvus de témoignages poignants d'anciens déportés, d'acteurs de toutes les générations, de témoins ... Nous vous garantissons de la véracité des récits transmis et de leur non modification. L'objectif est de retransmettre avec exactitude les impressions et les ressentis des personnes qui ont accepté de nous recevoir, pas de modifier leur histoire selon notre goût personnel. Si vous doutez de l'authenticité d'un des témoignages, n'hésitez pas à nous en faire part, et nous nous chargerons personnellement de vous prouver son origine.

 

  • Légalité : rien de plus injuste que de "voler" le travail des autres à nos propres fins. Ainsi, pour alimenter notre périodique, nous respectons systématiquement les droits d'auteur et à l'image, en demandant préalablement l'autorisation de publication. Comment un journal ne respectant pas le travail d'autrui pourrait prétendre être pour la cause du devoir de mémoire ?

 

  • Variété : notre domaine d'étude est très divers, afin de conserver un maximum d'intérêt pour notre journal tous les mois. Malgré une prédominance certaine pour l'Holocauste, le plus gros génocide industrialisé que l'Homme ait jamais mis en oeuvre, nous étendons notre travail aux autres crimes d'extermination (génocide rwandais, arménien, serbe ...) ainsi qu'aux discriminations et injustices d'hier et aujourd'hui. Un article évoquant un évènement s'étant produit il y a plus d'un siècle peut tout à fait cotoyer un autre traitant de l'actualité. Varier pour satisfaire tous les goûts et enrichir la connaissance du lecteur, de toute personnalité, telle est notre mission.

 

  • Fiabilité : comment un journal pourrait-il bénéficier d'une quelconque influence si les informations le contenant s'avéraient erronées ? Aucune. C'est pour cela que nous nous servons de tous les moyens de renseignement mis à notre disposition : internet, livres, journaux, magazines, documentaires ... Si nous ne sommes pas surs d'une quelconque information, nous n'hésiterons pas à nous renseigner davantage auprès de la source en question, ou bien à faire appel à des organismes officiels concernés.

 

Nous vous rappelons que ce journal est issu d'un travail entièrement bénévole, et qu'il ne possède aucune fin commerciale. Pour nous, il est aberrant de devoir payer pour avoir accès à des articles favorisant la mémoire. Cette dernière doit être ouverte à tous, et non seulement à ceux qui en ont les moyens.

 

C'est par le respect de ces cinq principes que notre journal pourra au mieux remplir la tâche qui lui est destinée. Nous nous engageons à les suivre quoiqu'il en soit, pour le devoir de mémoire ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site