Critique du livre L'ami retrouvé de Fred Uhlman

Stuttgart, Allemagne. A l'aube de l'avènement d'Hitler, la rencontre de deux jeunes qu'aucun ne pourra oublier...

 

Couverture du livre

Couverture du livre

 

L’histoire débute par la rencontre entre le narrateur, Hans, et un nouvel élève issu d’une famille célèbre et prestigieuse, Conrad Von Hoenfels. Tout semble les séparer : Hans est juif et fils de médecin, tandis que Conrad, protestant est un élève noble et riche. Néanmoins, malgré cette distance, ils se découvrent rapidement des intérêts communs, comme la collection de pièces grecques, ou encore la littérature. De plus, leur conception de l’amitié est quasiment identique, ce qui contribue à les rapprocher davantage. Les deux nouveaux amis s’invitent fréquemment mais un mystère persiste : Conrad fait tout pour éviter la rencontre entre Hans et ses parents. Le jeune juif s’en trouva troublé, et tel ne fut pas sa surprise, lorsqu’en allant à l’opéra, Conrad, accompagné de ses parents qui sont des proches d’Hitler, l’ignora complètement. Son ami lui avoua enfin que sa mère, polonaise de souche, détestait les juifs, et qu’elle ne supporterait pas de voir son fils fréquenter un « sous-homme ». Vient ensuite l’année 1933 : Hitler arrive à la tête de l’état, instaure peu à peu sa dictature et confirme fermement son antisémitisme. Les premiers camps de concentration sont ouverts, mais sont au début destinés aux opposants politiques. Le petit Hans commence alors à recevoir des injures raciales dans son collège : ses parents décident de l’envoyer aux Etats-Unis. Il reçoit une lettre d’adieu de Conrad, lui expliquant qu’il soutenait Hitler et affirmant que lui seul pouvait trouver une issue à la crise. Se sentant trahi, Hans n’entendit plus parler de son ami et commença une nouvelle vie dans le pays de la liberté. Ses parents se suicidèrent. C’est bien des années plus tard qu’une triste réalité refit surface : il reçut un petit fascicule de son ancien collège, lui incitant de donner de l’argent pour l’érection d’un monument aux morts, en souvenir des élèves tués pendant la guerre. Il vit alors inscrit le nom de son ami, et apprit qu’il fut exécuté en raison de son rôle dans le complot contre Hitler.

 

Stuttgart

Ville de Stuttgart

 

Ce livre est bien écrit et intéressant, car il raconte la vie d’un enfant juif dans une ville d’Allemagne, à l’aube de la terreur nazie, du génocide et de la 2nde guerre mondiale. Néanmoins, on trouve très peu d’allusions historiques, parfois seulement énigmatiques, ce qui peut être un point positif pour ceux qui aime les histoires de vie et d’amitié sans contexte historique défini, ou, à l’inverse, un point négatif pour ceux qui préfèrent les récits historiques, où le contexte politique et historique est davantage mis en avant.

 

Fred Uhlman

Fred Uhlman

 

Le thème de l’amitié est le plus important attrait de ce livre. Le principal sujet est en fin de compte une amitié vouée à l’échec et influencée par la crise politique. Cela nous montre une autre facette de la vie en Allemagne, et donc, indirectement, un léger lien avec la Shoah. Cette œuvre ne nous évoque pas les camps de concentration et d’extermination, du fait que l’histoire se déroule avant, mais une solution de fuite aux Etats-Unis pour les juifs d’Allemagne, faisant l’originalité de l’histoire.

En conclusion, ce livre est à lire pour ceux aimant les histoires d’amitiés, toutes périodes confondues. La morale à retenir est que, malgré les différences, chaque homme peut devenir un ami proche, quelqu’un sur lequel on peut compter, quelqu’un en qui on peut avoir confiance. J’attribuerai à cette œuvre une note de 14/20.

Ecrit par Vincent Pérot.

 

Attention : Cet article est sous droits d'auteur. Tout reproduction partielle ou complète est interdite. Veuillez nous demander, au préalable, l'autorisation par l'intermédiaire du lien contact, ou en nous envoyant un message à petitescroix-journal@laposte.net, mais nous ne garantissons en aucun cas une réponse favorable à votre demande. Merci.

Commentaires (15)

1. mathilde 27/02/2011

j'ai lu ce livre, et j'ai trouvé la fin vraiment très émouvante

2. mathilde 27/02/2011

un bouquin génial, sur cette periode, c'est l'autobiographie de philippe grimbert "un secret", qui a été adapté en film (tout aussi bien, et fidèle au livre !) je vous le conseille !

bonne continuation !

3. memnGaxyneise (site web) 09/09/2012

Hello!
Aliquam semper purus in senectus et netus et tristique sem a lobortis placerat nulla lectus in. Integer non nisi et velit et faucibus.

4. inconnu 12/11/2012

je les lue et se livr te tres bien je vs le conseille mdrrrrrrr ;)

5. jc pas 04/01/2013

bien bien se livre

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×